Accueil > Actualités photovoltaïques > 4.000 m² de panneaux solaires installés sur un stade d’athlétisme

4.000 m² de panneaux solaires installés sur un stade d’athlétisme

Les travaux du premier stade couvert d’athlétisme du Grand Ouest, situé à Nantes, sont en cours d’achèvement. Leur particularité ?

L’équipement accueillera sur son toit une centrale photovoltaïque, d’une surface de 4.000m².
Lancés en septembre 2012, les travaux du futur stade d’athlétisme couvert, à Nantes, sont en cours de finition. Situé à proximité du campus universitaire nantais, cet équipement sportif s’étend sur une surface totale de 10.208 m².

Avec un budget total de près de 21 millions d’euros, financé par Nantes métropole (9 millions d’euros), la Région et le Département de Loire-Atlantique (3,5 millions d’euros chacun), l’université de Nantes (2,7 millions d’euros) et l’État (2,45 millions d’euros), l’enceinte est destinée aux athlètes mais aussi aux scolaires et aux étudiants en filière sportive à l’université. Le stade sera donc composé de deux grandes salles : la plus grande de 4.539 m² comptera un anneau de course de six pistes de 200 mètres, et la seconde salle de 2.175 m² servira de lieu d’échauffement.

140.000 cellules orientées plein sud
La principale particularité du stade ? Sa toiture sera couverte de
4.000 m² de panneaux photovoltaïques, soit 140.000 cellules orientées plein sud, précise la collectivité de Nantes Métropole dans un communiqué.
Et d’ajouter : "Ces cellules photovoltaïques sont issues de plaquettes de silicium fabriquées par une société norvégienne qui utilise majoritairement de l’énergie hydraulique. Les plaquettes sont ensuite envoyées en Mayenne afin de fabriquer les cellules photovoltaïques." Ces dernières sont alors insérées sur des panneaux fabriqués à Saint-Herblain (Loire-Atlantique) et certifiés CSTB. Enfin, Nantes Métropole a fait appel à une entreprise bretonne pour installer les panneaux sur le toit du stade qui sera inauguré à l’automne 2013.

Répondant au cahier des charges du maître d’ouvrage Nantes Métropole, ce bâtiment à énergie positive restituera, en effet, 317 KWh/m²/an pour n’en consommer que 113 KWh/m²/an.

La centrale photovoltaïque en chiffres
-Le stade couvert d’athlétisme est un bâtiment de 95 mètres de côté et de 15 mètres de haut
- 4.000 m² "tout compris" soit la plus grande centrale urbaine de France intégrée à un bâtiment 2.300 panneaux et 140.000 cellules orientées plein sud.
- 556kWc de puissance installée 600.000 kWh produit annuellement sur 20 ans et vendus à EDF soit en moyenne la consommation électrique annuelle (hors chauffage) d’environ 240 foyers.
-317 kWh/m²/an de production, une consommation de l’équipement de
113 kWh = un bâtiment à énergie positive selon des usages maitrisés.
-3.710 tonnes d’équivalent CO2 évitées in fine
-1,7 millions d’euros d’investissement.

Son inauguration courant septembre prochain

Accueil | Plan du site | Espace privé | Le Principe (photo-Voltaique)| Infos Légales | Contact

Copyright © Etude et installatio 2008 - 2017 | Réalisation Pro Service Office - Charente (16)