Accueil > Actualités photovoltaïques > En Allemagne, les énergies renouvelables deviennent première source (...)

En Allemagne, les énergies renouvelables deviennent première source d’électricité

Additionnés, le lignite et la houille restent cependant en première position en tant que source d’électricité, avec 43,6% du courant allemand qui en provient.

Les énergies renouvelables ont produit 25,8% de l’électricité allemande en 2014. Un record atteint grâce au bond de 14% dans le secteur solaire. Mais si l’on additionne le lignite et la houille, le charbon reste en tête.

Les pays émergents, nouveaux champions des énergies renouvelables
SunEdison devient le plus grand développeur mondial d’énergies renouvelables

Le "mix" énergétique allemand fait la part belle au renouvelable en 2014. Selon les chiffres publiés lundi 29 décembre par la Fédération de l’industrie électrique allemande (BDEW) repris par Les Echos, leur proportion dans le bouquet électrique a atteint le niveau historique de 25,8%. Une progression de 1,7% par rapport à 2013, où les énergies renouvelables représentaient 24,1%.

Elles dépassent donc d’une courte tête le lignite qui a produit 25,6% du total de kilowattheure (kWh) outre-Rhin en 2014, et la houille qui en a généré 18%. Additionnés, ces deux catégories de charbon restent donc en première position en tant que source d’électricité, avec 43,6% du courant allemand qui en provient.

La production électrique en baisse
Les raisons de la hausse des énergies renouvelables sont à la fois endogènes et exogènes, explique la BDEW citée par Les Echos :

"La poursuite du développement des installations régénératives et les conditions climatiques avantageuses ont permis aux renouvelables d’atteindre ce record."

Parmi les différentes énergies "propres", c’est la production solaire qui tire la filière vers le haut avec un bond de 14% cette année. Une hausse qui compense la faible progression de l’éolien et le recul de l’hydraulique. Mais ce qui ressort surtout des données de la fédération, c’est la baisse significative de la production et de la consommation. En 2013, l’Allemagne a généré 633,2 milliards de kWh, contre 610,4 milliards en 2014, soit une baisse d’environ 3,6% en un an.

Une réduction de la production électrique qui va dans le sens des souhaits du gouvernement, satisfait que son pays ait émis moins de CO2 après une augmentation régulière ces dernières années.

Accueil | Plan du site | Espace privé | Le Principe (photo-Voltaique)| Infos Légales | Contact

Copyright © Etude et installatio 2008 - 2017 | Réalisation Pro Service Office - Charente (16)